Pendant ce temps, un peu plus au nord...

Le 1er octobre 2008 à 10h00min par Benoît Évellin
C’est un sujet que l’on n’aborde que très peu ici, mais le voisin du nord existe bel et bien...
PNG - 10.4 ko
Drapeau de Corée du Nord
Source : Wikimedia Commons

En France, on le connaît surtout pour son dirigeant très particulier (et un poil malade) et ses positions sur le nucléaire assez chaotiques. Moins pour le Pyongyang International Film Festival [1]. Ce festival de cinéma est ouvert à beaucoup de pays, ce qui offre aux Nord-Coréens une ouverture sur le monde, la censure étant visiblement mise de côté à cette occasion, comme le rapporte Aujourd’hui la Corée, dans son édition du 29 septembre 2008.

La France y participe, en y amenant des films comme La Marche de l’empereur ou Prête moi ta main et remporte des prix. Comme quoi, dans un pays totalitaire, on n’est pas forcément peau de vache avec les invités : la France (comme l’Estonie) fait partie des pays qui ne reconnaissent pas la République Populaire Démocratique de Corée [2].

Quand on creuse un peu, on s’aperçoit qu’il y a des divertissements en Corée du Nord, comme des salles d’arcade, des opéras en DVD et autres livres, fasicules, posters sur eBay, ou de grands shows comme on n’en fait plus. Avec quelques années de retard et de liberté créative par rapport à tout ce qu’on a à profusion, quelques kilomètres plus au sud...

Du coup, tant qu’à regarder ça de près, autant chercher pour un voyage en RPDC. Mmmmh... 2000 visas occidentaux par an ? Un mois de délai sur les visas à condition d’avoir une ambassade près de chez soi (c’est un des pays absents de Séoul, bizarrement) ? Et le voyage moins cher est à 990€. Ça va être difficile, sachant que partir via la Corée du Sud est, depuis qu’une touriste à été tuée, infaisable.
Passer la DMZ ne sera pas possible pendant mon séjour...

Notes

[1Dont le nom de domaine est enregistré en Belgique !

Aller en haut de page

2 commentaires - Poster un commentaire

Commentaires

Pendant ce temps, un peu plus au nord...

par ichigo

2 octobre 2008 à 07h55min

repondre message

La grande question en Corée du Sud n’est pas temps de savoir si la Corée du Nord existe, mais plutôt « est-ce qu’on se réunit ? ». Les coréens en parlent plutôt librement. Les personnes que j’ai rencontré, toutes de moins de 30 ans, étaient favorables à la réunification. Certaines personnes sont contre pour des raisons économiques, comme tu le dis il y a quelques années de retard entre le Nord et le Sud... Il ne faut pas oublier que les deux Corées ont été séparé il y a environ 50 ans seulement. Suffisamment long pour créer un gouffre économique, mais pas assez pour créer une véritable séparation entre les habitants des deux pays.

→ Pendant ce temps, un peu plus au nord...

par Benoît

2 octobre 2008 à 13h35min

repondre message

La réunification n’est pas un sujet que j’ai tenté d’aborder avec les Coréens que je connais. J’hésite, je trouve ça sensible, bien que ce ne soit apparemment pas le cas. Merci de me l’avoir signalé.

Quant au gouffre, il est réel, mais le pays semble s’ouvrir avec le tourisme (les témoignages de rencontres entre européens et nord-coréens semblent être chaleureux) et les familles séparées depuis 50 ans permettent aussi de conserver un lien, que je pense malgré tout ténu et difficile. Je vais malgré tout tenter de creuser le sujet.

Commenter

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Site actuellement en travaux !