Musée de la guerre, brrr !

Le 11 octobre 2008 à 14h14min par Benoît Évellin
Une sortie il y a quelques jours avec Maxence et Cédric, qui s’est révélée assez édifiante sur la mentalité militaire du pays.
JPEG - 1.3 Mo
Le musée de la guerre de Séoul

Le Mémorial de la guerre de Corée à Séoul est consacré aux 5000 ans de batailles dans lesquelles la Corée à été impliquée. On commence au silex, pour passer par les Trois Royaumes de Corée (-57-660), les batailles des dynasties de Silla (660-918), Goryeo (935-1392) et Joseon (1392-1910), l’ouverture de la Corée à l’extérieur, la conquête japonaise (1910-1945) et aboutir à la Guerre de Corée.

En fait, c’est cette dernière période qui est la plus évoquée. On le sait dès qu’on arrive : l’horloge d’entrée est une sculpture comprenant un cadran figé le 25 juin 1950, quatre heures du matin, date du passage du 38e parallèle par les troupes de Corée du Nord.

JPEG - 94.1 ko
25 juin 1950, 4h00
JPEG - 135.3 ko
Mémorial des noms
Les deux ailes du musée qu’on voit sur la photo panoramique sont en réalité deux péristyles où sont gravés les noms des soldats morts pour défendre l’intégrité de la République de Corée.

Tout l’extérieur du mémorial, en accès libre, est consacré à cette guerre et à tout ce qui vient après. Ça fait un peu mémorial, où on montre tout ce que l’Homme est capable d’inventer pour faire du mal à son prochain : chars, avions, hélicoptères, missiles et canons en tous genres. On a quand même droit à d’autres sculptures pour rappeler que la guerre, c’est pas bien, que la guerre, ça rend les gens tristes.

JPEG - 109.4 ko
La Statue des Frères
Cette statue représente les massacres fratricides entre Coréens que la guerre a causé, par le biais d’un officier sud-coréen qui retrouva sur le champ de bataille son petit frère, combattant pour le nord...
JPEG - 105.9 ko
L’arbre en bronze
Ce monument représente la force des armées (le bronze, la forme de balle...) et la renaissance et la paix (le pin, symbole de renouveau et de continuité ici). Cédric et moi avons pas mal déconné la dessus, parce que c’est quand même assez tordu

Il y a quelques pièces amusantes, surtout pour nous qui n’avons pas eu de service militaire à faire, comme cet amphibie dans lequel on pouvait monter (étroitement). Ici, le service est obligatoire pour les hommes, sur une période qui va de 22 à 28 mois suivant les affectations, excepté pour les fils uniques et ceux qui n’ont pas une tête de Coréen [1].

JPEG - 117.8 ko
Cédric aux commandes
Le matériel ici est vraiment fait pour un petit gabarit, certaines parties de l’amphibie était inaccessibles sans se tordre dans tous les sens.

Une très grosse partie du matériel est d’origine US. L’implication américaine en Corée est énorme et, dans le musée, on sent bien qu’ils sont représentés au prorata de leur implication lors de la guerre de Corée (302483 soldats US, 1119 français). Ce sont eux également qui fournissent la majorité du matériel à l’armée sud-coréenne.

En plus, le mur arrière du musée est conjoint avec la base US de Yongsan et ses décollages de UH-60 Black Hawk de temps en temps... Et de l’autre côté de la rue, on trouve un grand bâtiment bien gardé, qui n’est autre que le Korea’s Department of Defense. Belle position pour un musée de la Guerre, non ?

JPEG - 71.4 ko
Un B52, c’est pas petit.

Tout l’arsenal du musée va de la guerre de Corée jusqu’à nos jours. Chaque matériel exposé a sa petite plaque descriptive, avec un fond de couleur pour les titres : bleu pour les Alliés, rouge pour les méchants. Sisi, les méchants : les Soviétiques, les Nord-Coréens et même l’Irak avec le missile Al Samud ramené par les militaires coréens de la coalition, et présenté ici (le grand tuyau de droite sur la photo).

L’intérieur du mémorial a été visité en une heure, et pas intégralement. A 17h55, on nous prévenait de la fermeture, à 57, on nous poussait vers la sortie, à 18h01, la clé était dans la porte... Il faut dire aussi qu’on a bien traîné dehors avant.

Le contenu du mémorial commence par une galerie de bustes en bronze représentant les héros de la guerre de Corée. On n’est pas au Mémorial de Caen ici. C’est un mémorial de la guerre, pas de la paix. On passe donc en revue toutes les techniques inventées dans le coin pour mieux casser la gueule à son prochain, en le faisant périodes par périodes comme indiqué tout au début de ce post.

Quelques bonnes surprises, comme les projections de films sur décor en 3D, les animations de batailles, une maquette 1/10 d’un dispositif de défense de château, ou quelques belles maquettes, mais rien d’interactif. Le bateau tortue, situé dans un puits de lumière était bien sympa.

JPEG - 135.4 ko
Le Bateau-tortue
Un souvenir de Age of Empires II...

Le musée accueille actuellement une exposition pour les soixante ans de la Guerre de Corée, avec explications et tout. Mais en réalité, ce n’est pas une exposition : c’est une vaste présentation par l’Armée de Corée du Sud de l’ensemble des moyens dont elle dispose pour se défendre, avec à la clé une évidente stratégie de recrutement.

Étaient présentés :

  • le dernier né de l’industrie aéronautique coréenne, un chasseur bombardier tout beau tout propre ;
  • un drone destiné à la reconnaissance et sans doute au déblaiement des mines et explosifs ;
  • une présentation d’une unité de l’armée chargée de relever et identifier les corps qu’on retrouve encore un peu partout depuis la fin de la guerre. Si j’ai bien compris (tout était en hangeul ici, contrairement au reste du musée), une cérémonie officielle avec l’armée et tout le tintouin est organisée pour chaque nouveau corps identifié ;
  • le tout nouveau fusil avec laser et tout ce qui va bien, qui tire des balles et des minis obus de 16mm ;
  • le char K1 produit par Hyundai sur base US avait sa petite maquette animée dans l’expo ; le grand frère taille réelle était dehors, avec animation de la bête contre une pièce de 500 wons...

Bien entendu, pour les enfants, on trouve les « corps où tu mets ta tête pour être un militaire sur la photo », un simulateur de tir au lance-roquettes (fermé à cette heure de visite), quelques jeux qui, vu la taille, sont destinés aux écoles maternelles, une boutique pour acheter toute sorte de bricoles en rapport avec l’armée (même des drapeaux français, parce qu’on est gentils), et bien entendu le film explicatif sur l’armée.

Je n’ai rien compris aux commentaires du film, mais ça a été très effrayant. Les films du Nord, présentés comme des exemples de propagande n’avaient rien de plus que celui-là. D’ailleurs, c’est le Nord qui ouvre le bal, avec ses défilés militaires, exemples de tirs et emploi de matériel... Puis on passe au Sud, qui montre sa force et sa volonté de tenir bon si les nordistes décident de revenir faire un tour du côté de la DMZ [2], et ce à grands renforts de... défilés militaires, exemples de tirs et emploi de matériel !

Les deux Corée sont encore en grosses frictions, et les incidents sur la DMZ sont encore fréquents. Même si le sentiment général est que tout peut aller mieux, on ne peut pas dire que les autorités militaires fassent preuve d’une bonne volonté publique. Mais on n’est jamais trop prudents.

Notes

[1Dur mais vrai, si on en croit cet article traîtant du racisme au sein de l’armée coréenne !

[2DMZ, ça veut dire demilitarized zone. C’est la zone de démarcation de quatre kilomètres de large entre les deux Corée au niveau du 38e parallèle.

Aller en haut de page

3 commentaires - Poster un commentaire

Commentaires

Musée de la guerre, brrr !

par Pit

12 octobre 2008 à 20h14min

repondre message

Ben,
t’es vraiment génial pour raconter des histoires, et présenter des choses, j’avais vraiment l’impression d’être là-bas. Bon en tout cas saches que tu es jamais tout seul, il y a les amis au loin qui pensent à toi.

Ciao amigo

Pierre-Emmanuel

Musée de la guerre, brrr !

par Nolwenn

14 octobre 2008 à 00h08min

repondre message

Viens voir tout ça en vrai avec moi ! je pars le 26 octobre ! ^^ Bon pour une semaine seulement...

Musée de la guerre, brrr !

par credidio

17 février 2013 à 17h48min

repondre message

Bonjour , je voudrais savoir si vous avez plus de renseignements sur la Statue des Frères car après de nombreuses recherches je n’ai trouver aucune informations . Merci

Commenter

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Site actuellement en travaux !