« Il nous faut du numérique »

Le 20 novembre 2015 à 11h59min par Benoît Évellin
TL ;DR : estimer que le numérique est indispensable est une course au gadget.

Dans un musée, il est possible de remplacer les cartels par des tablettes (et « être numérique »), mais si c’est pour n’y trouver dessus que le texte des vieux cartels, cela n’a absolument aucun intérêt. Le numérique est un outil, un outil qu’il convient de connaître, et non une obligation ou un phénomène de mode.

Lors de Museomix 2015 au musée de Bretagne, les participants étaient surpris du fait que j’affirme que leurs prototypes n’avaient aucune obligation d’intégrer des briques numériques. Certains pensaient que c’était obligatoire, dans l’ADN même de l’événement ; d’autres ont confirmé que d’autres éditions interdisaient les projets sans numérique [1].

Le numérique est un outil, un outil qu’il convient de connaître donc, que ce soit dans une institution culturelle ou dans la vie de tous les jours. Si le bon sens fait qu’on ne prend pas de tractopelle pour planter des clous, il faut qu’il en soit de même pour les outils (issus du) numérique(s). Le choix d’un outil numérique doit répondre à un besoin réel. Le simple besoin d’une interaction n’est pas un besoin suffisant : il est possible de faire des dispositifs interactifs ou de réalité augmentée sans passer par le numérique. (Je retiens l’idée pour un prochain billet.)

L’écran, icône du numérique, ne révolutionnera pas l’expérience de visite s’il n’y a pas de vraie questionnement de cette expérience. Estimer que l’installation d’une borne interactive dans une salle attirera « les jeunes » ou croire que coller des QR codes dans une publication la rendra plus attirante est une illusion. Ce type de cautère sur jambe de bois n’est pas non plus d’une innovation, comme j’ai parfois pu l’entendre dans de précédentes expériences.

L’innovation, elle, vient de l’intégration des pratiques que le monde du numérique est capable de mettre en place : méthodes de co-création, intégration de l’utilisateur dans le processus de création, culture du changement, etc. Cela nécessite bien entendu des efforts et, parfois, des moyens techniques (non, cela n’est pas systématiquement cher ; non cela n’est pas systématiquement technique).

Comme dit la publicité, « n’hésitez pas à consulter un spécialiste ». :)

Notes

[1J’en restais coi.

Aller en haut de page

Commenter

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Site actuellement en travaux !