Hadopi dévoile son jeu

Le 9 juin 2011 à 22h34min par Benoît Évellin

J’en ai déjà parlé, Hadopi, ça pue. A l’approche du bilan du gouvernement et du grand rush des présidentielles, au moment où certains font de sa disparition [1] un argument de campagne , Hadopi va tenter de convaincre le grand public du bien-fondé de son action. La campagne pub de l’Hadopi [2] dévoilée par Numerama lundi dernier est dans cette droite ligne : le partage et le piratage nuisent à la création nous y apprend-t-on ; discours sans grande surprise, mais dont la véracité n’est pas démontrée.


Hadopi - spot TV 1 par Numerama

J’ai regardé cette publicité, et j’ai clairement compris le message : si nous piratons, vils que nous sommes, nous ne pourrons pas avoir droit à ce merveilleux tube. Bien. Donc moralement, je ne peux pas m’empêcher de me remettre à télécharger et de vous y inciter pour éviter d’avoir droit à un futur où cette bouse (ou celle-ci, et aussi celle-là) sera le standard. Ce clip a le mérite de nous montrer clairement où veulent en venir ceux qui tirent les grosses ficelles de cette affaire (les majors), en nous ayant déjà prévu pour dans dix ans une sous-culture [3]. Je note cependant le côté amusant de ces publicités pour Hadopi, en dehors de l’aspect ridicule et grossier : en calquant la musique du futur sur la soupe d’aujourd’hui, cela ridiculise le message. Mais cela reste triste.

Je refuse donc, en mon âme et conscience, que la création ne se résume qu’à cela, parce que tout esprit critique aura été gommé à force de bourrage de crâne et d’impossibilité d’écouter et de voir ailleurs, et qu’une personne ne puisse plus avoir la liberté de choisir et de comparer. Ces gens ont-ils oublié qu’un artiste se fait grâce à un public ?

Le droit d’auteur est une chose très importante, et c’est cela, à mon avis, qui protège la création. Les pseudo ayant-droits et autres commerçants qui mangent la galette sur le dos des artistes [4] sont à regarder de plus près. Ce modèle, hérité de la vieille industrie du disque, s’est fait manger par Internet, et, plutôt que de s’adapter, certains préfèrent passer au répressif. Ou au limitatif, comme Deezer, qui « évolue » en passant le temps d’écoute par internaute à cinq heures par mois. Pascal Nègre ne s’en cache pas : c’est pour inciter à consommer. Consommer : je veux bien, mais pas aux prix ou avec les offres proposées. Je ne suis pas une vache à lait [5].

Les consommateurs (peut-on encore parler de citoyens ?) que nous sommes les passagers qui regardons tranquillement notre Titanic foncer vers un iceberg. Iceberg composé de ces choses que sont l’Hadopi, la Loopsi, le G8 où on décide de brider les réseaux, etc. Même si l’ONU déclare posément aux timoniers qu’il faut changer de cap, rien ne changera si nous acceptons que cela se passe. Si nous restons là les bras croisés, nous nous retrouverons à l’eau sans que cela ne nous ait choqués, avec des conséquences bien plus terribles que de subir la création.

« Je n’ai pas peur d’Hadopi, parce que 1984 était un roman, pas un mode d’emploi » a écrit cet internaute. Mais a-t-il pensé au nombre de fois où la fiction a finalement rejoint la réalité ?

mise à jour : Le Parti Pirate lance une pétition sur la question
mise à jour 2 : Boulet résume mieux que moi ce qu’il faut faire

Notes

[1Enfin, disparition, ça dépend des jours. Dès fois qu’au final, mal renseigné, on ait dit une connerie... Mieux vaut parler de moratoire, ça permet de se rattraper aux branches, hélas déjà sciées.

[2Avec ou sans déterminent, entre les deux mon cœur balance...

[3Sincèrement, parler de culture à ce niveau là commence à sérieusement me choquer...

[4Certains finissent par arriver à table et mangent avec eux. Quand même, faut pas déconner.

[5Il me semble (vu vite fait à la gare) qu’Universal à d’ailleurs le bon goût de faire actuellement de la pub par affichage avec cette métaphore. Là non plus, ils ne se cachent pas.

Aller en haut de page

3 commentaires - Poster un commentaire

Commentaires

Incitation, coercition, va savoir...

par Alphos

10 juin 2011 à 00h35min

repondre message

Si ça peut nous débarrasser préventivement de « Tue-moi à gage », une espèce de mélange de 24 et Quai n°1, mais avec un scénario miteux à la française (je n’ai aucune honte de l’admettre, les séries télé françaises ont des scénarios miteux ...), effectivement, ça incite à se mettre au téléchargement illégal.

Je ne parle même pas de I Prefer Your Clone, où une bimbo se revendique de Zola et Voltaire (à moins que ce soit Zadig et Voltaire) pour vendre sa musique standardisée avec un clip non moins standardisé où de non moins bimbos se baignent façon Hong-Kong (à 20 dans une micropiscine) en se lançant un bouquet de fleurs sans être en robe de mariée : l’agence de pub a sans doute cru qu’un « artiste engagé », c’était un artiste qui a été engagé par une Major, pas de chance c’est rarement le cas. Je ne dirai pas non plus que ce clip est une grosse resucée de Kylie Minogue, ni pour la jeune femme qui se trémousse, ni pour les paroles limitées en profondeur, ni pour la mélodie vaguement électro, vaguement pop, sans être complètement l’un ou l’autre.

Je ne parlerai pas non plus de Rock Secret, qui est la preuve qu’un gamin qui regarde par la fenêtre plutôt que d’écouter son prof a d’excellentes chances de finir scénariste. J’ose à peine imaginer le nombre de fautes d’orthographe dans le script tel que remis à la boîte de prod. Ah, au fait, on reste dans les agents secrets, avec j’imagine toujours le même scénario à la 24, mais ce coup-ci avec un gros coup de Jonas Brothers (j’ai jamais dit que les séries télé américaines avaient de meilleurs scénarios que les françaises...).

Par contre, je trouve que pour des gens qui n’aiment pas qu’on puisse piller les œuvres des autres, ils puisent vachement leurs idées dans des trucs existant déjà... Je suppose que comme les « vilains pirates qui font du téléchargement illégal », ils pensaient que ça ne se remarqueraient pas.

Hadopi dévoile son jeu

par Auregann

13 juin 2011 à 19h42min

repondre message

« qui mangent la galette sur le dos des articles »

Hu ? Des *artistes* ? Sors la tête de WP pour voir :D

→ Hadopi dévoile son jeu

par Benoît

14 juin 2011 à 15h10min

repondre message

J’ai honte ! :D

Commenter

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Site actuellement en travaux !